Ce site héberge une bibliothèque virtuelle de documents relatif à la pollution lumineuse et les sujets connexes.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


theses_livres_memoires_rapports_de_stage_colloques

Table des matières

LA PROTECTION DU CIEL NOCTURNE Le droit de l’environnement et la pollution lumineuse


Mémoire rédigé par Adeline Meynier sous la direction de Monsieur le Professeur Untermaier

La vie existe depuis 3,76 milliards d’années au moins sur la Terre et n’a jamais été confrontée à l’éclairage artificiel jusqu’à un siècle et demi environ. Le 31 mars 1880, le bon peuple de Wabash, dans l’Indiana (320 habitants), assista à une révolution technologique : à vingt heures précises, après quelques étincelles, Wabash devint la première ville éclairée à l’électricité de toute la planète

Cent vingt-huit ans plus tard, l’éclairage électrique transforme la nuit en jour partout dans le monde, en particulier dans les zones urbaines extrêmement développées du Japon, de l’Europe occidentale et des Etats-Unis

A la tombée de la nuit, d’innombrables sources de lumière artificielle (éclairage urbain, enseignes publicitaires, vitrines de magasins, bureaux allumés en permanence…) prennent le relais du soleil et éclairent de façon irrationnelle et excessive les villes, les villages, les voies de communication, les rues, les stationnements, les parcs, les édifices publics, les commerces, les industries et les résidences privées. Pour toutes sortes de raisons, allant de la sécurité dans nos déplacements à la mise en valeur de beaux édifices et jardins, en passant par les annonces publicitaires, la nuit est battue en brèche. Les éclairages mal conçus, mal orientés ou utilisés abusivement illuminent le ciel. Une quantité énorme de lumière est diffusée par les poussières, la vapeur d’eau et les molécules d’air présentes dans l’atmosphère, produisant une lueur générale qui voile le ciel nocturne

Cette lumière perdue dans le ciel étoilé forme des halos lumineux au-dessus des villes, visibles à plusieurs kilomètres de distance. Et l’excès de lumière peut également se manifester d’autres façons (par des points d’éclairages puissants) : la sur-illumination, l’éblouissement, ou la lumière intrusive.


memoire_d_adeline_meynier.pdf


"Sauver la nuit" : empreinte lumineuse, urbanisme et gouvernance des territoires

Thèse

Samuel Challéat1

Notre société entretient une relation complexe avec la nuit, espace-temps souvent hors des cadences diurnes qui favorise la réflexion, l'imaginaire, la création, l'écoute et le rapprochement de l'autre, tout en révélant la ségrégation, la peur, et donc la restriction. Par cette recherche, nous mettons en regard de l'éclairage urbain - véritable projet lumière porteur d'une symbolique forte - les coûts socioculturels, écologiques et sanitaires engendrés par la lumière artificielle. L'éclairage urbain génère un entrelacs géographique d'empreintes lumineuses d'échelles différenciées, que nous approchons par différentes modélisations, sans pour autant nous en interdire l'analyse sensible. Nous explicitons, à différentes échelles, les jeux d'acteurs institutionnels et les contraintes entourant la gouvernance de l'éclairage public en France, et soulignons la multiplication des possibilités offertes pour sa gestion locale. Une caractérisation des différents impacts de la lumière artificielle nocturne à l'aide d'outils conceptuels de l'économie de l'environnement permet de définir comme réelles pollutions les dégradations écologiques et sanitaires, et comme nuisance la diminution - voire la perte - de l'accessibilité au ciel étoilé. Nous montrons comment le bien environnemental ” ciel étoilé ” a été saisi par les astronomes pour porter un projet positif intégrant désormais l'environnement nocturne dans son ensemble : ” Sauver la nuit ”. Des oppositions à ce projet ont jalonné son histoire, mais les nécessaires économies d'énergie et les contraintes budgets des collectivités territoriales amènent désormais les acteurs locaux à reconsidérer avec plus d'intérêt les différentes propositions faites par les associations de ” protection du ciel et de l'environnement nocturnes ”. Mais la difficile efficience des mécanismes de marchandage coasiens nous amène à soutenir que la protection de ces biens publics purs,non appropriables et non marchandables, doit être prise en charge par la puissance publique.

1 : ThéMA - Théoriser et modéliser pour aménager

mots-clés : Nuit – Eclairage public – Lumière urbaine – Empreinte lumineuse – Nuisances lumineuses – Pollutions lumineuses – Gouvernance des territoires

“Save the Night” : light footprint, urbanism and territorial governance

Our society maintains a complex relation with night, space-time often outside the diurnal cadences which facilitates the reflection, the imagination, the creation, the listening and the link with the other one, while revealing the segregation, the fear, and thus the restriction. By this research, we put compared to the urban lighting - real light project carrier of a strong symbolism - the socio-cultural, ecological and sanitary costs engendered by the artificial light. The urban lighting generates a geographical interlacing of bright imprints of differentiated scales, which we approach by various modellings, without forbidding us the sensitive analysis. We clarify, at various scales, the games of institutional actors and the constraints surrounding the governance of the street lighting in France, and we underline the reproduction of the possibilities offered for its local management. A characterization of the various impacts of the nocturnal artificial light by means of abstract tools of the economy of the environment allows to define as real pollutions the ecological and sanitary damages, and as nuisance the decrease - even the loss - of the accessibility to the starry sky. We show how the environmental good “starry sky” was seized by the astronomers to carry a positive project integrating henceforth the nocturnal environment in general: “Save the night”. Oppositions to this project marked out its history, but the necessary energy savings and the budgets of territorial communities bring henceforth the local actors to reconsider with more interest the various propositions made by the associations of “protection of the nocturnal sky and environment”. But the difficult efficiency of the mechanisms of coasian bargaining brings us to defend that the protection of these pure public goods, not unbargainable, must be taken care by the public authorities.

mots-clés en anglais : No english keywords

Contributeur : ABES STAR thelec@abes.fr

Soumis le : Vendredi 29 Avril 2011, 15:24:19

Dernière modification le : Vendredi 17 Janvier 2014, 14:46:06

Les PDF sur la page suivante : http://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00589614


Évaluation d'un modèle de luminance artificielle du ciel nocturne

Giguère, Jean-Denis

Résumé:

Simulation models play an important role in decision making and developement of new scientific theories. In view of their critical role, everyone can expect complete and relevant information about the confidence level that are associated with them. To achieve this goal, we must perform validation and verification (V&V) operations. This represents an important challenge in Earth Faculté des sciences where modelized systems are complex and open. An anthropic night-sky radiance model was studied to establish a V&V strategy that might be applied to Earth Faculté des sciences models in general. This strategy include qualification (are we modeling the right phenomenon?), verification (does implemantation respect the specifications?), and validation (does software simulate the phenomenon correctly?). Qualification and verification show the relevance of the selected governing equations and allow us to identify paths to improve software management maturity. Effects of distance and angle of view on anthropic night-sky radiance were studied in validation. Comparison of simulations and measurements show interesting similarities.

mr70734.pdf


Light Pollution Handbook

Edition : SPRINGER http://www.springer.com/astronomy/book/978-1-4020-2665-2

Series: Astrophysics and Space Science Library, Vol. 322

Narisada, Kohei, Schreuder, Duco

2004, XXVIII, 943 p.

ISBN 978-1-4020-2666-9

digitally watermarked, no DRM

Included Format: PDF

download immediately after purchase

This book deals with light pollution and about the ways to reduce it. Light pollution is one of the negative side-effects of artificial outdoor lighting. The term light pollution is an unhappy one, but as no better alternative seems to exist, it will be used throughout this book. The function of all outdoor lighting is to enhance the visibility or the aesthetics in the nighttime environment. The light should come where it is needed. If not, it is spilled, causing economic and environmental losses as well as disturbance and discomfort. The overall effects are termed 'light pollution'; a major form of light pollution is the glow extending over the night sky. Sky glow is discussed in many astronomical textbooks and in many popular brochures. The present book is primarily aimed at those responsible for outdoor lighting installations. Thus, an engineering approach has been chosen. The level of the book is that of 'college' or 'University level'. The book is organized in two parts. The first seven chapters cover the areas of general interest, and conclude with recommendations. The second part deals with the scientific and engineering elaboration of the first part. A number of examples are included that refer to specific outdoor lighting installations and projects that are directly related to the reduction of light pollution. Finally, some information is given about the authors.

Content Level » Research

Related subjects »Astronomy - Environmental Sciences

Table of contents

Preface.- 1. Preamble.- 2. Aim and purpose of outdoor lighting.- 3. What is light pollution.- 4. Adverse effects of light pollution.- 5. Light pollution and astronomy.- 6. Limiting values for light pollution.- 7. Recommendations.- 8. Vision and visibility.- 9. Visual performance, task performance.- 10. Fundaments of visual and behavioural functions.- 11. Technology and light-techniques.- 12. Effects of outdoor lighting on society and on the environment.- 13. Environmental aspects of light pollution.- 14. Photometry.- 15. Public aspects.- Index.

Contents : 476572347.pdf


Light pollution : responses and remedies

Auteur : Bob Mizon

Éditeur : London ; New York : Springer, ©2002.

http://www.springer.com/astronomy/astronomy,+observations+and+techniques/book/978-1-4614-3821-2

Series: The Patrick Moore Practical Astronomy Series

2nd ed. 2012, XXII, 282 p. 165 illus., 42 illus. in color.

ISBN 978-1-4614-3822-9

Résumé :

Light-pollution is the modern scourge of optical astronomy. More and more observing sites are being lost as the glare of city lighting blots out the night sky. Professional astronomical observatories are located far from cities, but amateur astronomers often do not have this luxury. This book considers the two available strategies open to astronomers - get rid of the light pollution by lobbying authorities and standards organisations, and minimize its effects by using the correct instrumentation. The book contains an extensive detailed catalogue of deep-sky and other objects that - despite what one might believe - can be seen from variously light-polluted sites, for practical observers. - Publisher.

This new edition presents the many developments in the field over the past few years, including anti-light pollution legislation in various countries and new departures in lighting design Discusses the ways artificial light has impacted modern life and suggests the latest proposed solutions, especially inexpensive and practical solutions Explains the various issues and problems of wasted artificial light

Light pollution is a major threat to astronomy across the entire developed world. The night sky that most of us can see bears little relationship to the spectacular vistas that our ancestors have gazed at for tens of thousands of years. It is ironic that as our understanding of the universe has improved, our ability to see it has been dramatically reduced by the skyglow of our civilization.

In the second edition of Light Pollution - Responses and Remedies, Bob Mizon delves into the history and practice of lighting and how its misue has not only stolen the stars, but blighted our lives and those of our fellow-creatures on this planet. This book suggests how we can win back the night sky and at the same time save energy and money, improve our health, and even lower crime rate! It also includes a list of targets for urban stargazers, and recommendations for ensuring sane lighting worldwide.

Content Level

Keywords »Artificial light cities - Energy waste - Filtering light pollution - IDA recommendations - Light control - Light pollution - Natural radiations - Types of lamps - Urban glare - dark skies astronomy - dark sky preservation - lamp fixtures design

Sujets (mots clé)

Light pollution. Astronomy – Observations. Pollution lumineuse.


Effets de la pollution lumineuse sur l'écophysiologie de Microcytis aeruginosa

The impact of light pollution on diel changes in the photophysiology of Microcystis aeruginosa

Auteur : Carina Poulin

Éditeur : [Lieu de publication non identifié] : [éditeur non identifié], 2012

Dissertation : M.Env. Université de Sherbrooke 2012.

Collection : Thèses de l'Université de Sherbrooke - Centre universitaire de formation en environnement - Maîtrise en environnement; ProQuest dissertations and theses.

Résumé :

“La pollution lumineuse, résultat de l'éclairage nocturne anthropique, est un problème répandu dans le monde. Elle affecte une grande variété d'êtres vivants dans les milieux où elle est présente. Les effets exacts qu'elle peut avoir sur les organismes n'ont pas été beaucoup explorés . À ce sujet, rien n'est connu de son influence sur le phytoplancton. En l'occurrence, les cyanobactéries sont des organismes unicellulaires du phytoplancton. Dans cette étude, une cyanobactérie, Microcystis aeruginosa , a été cultivée en turbidostat en absence et en présence d'éclairage nocturne tel qu'observé à la surface d'un lac urbain éclairé. Plusieurs mesures ont été réalisées des intervalles de deux heures sur trois périodes de 48h afin d'observer les changements sur l'écophysiologie des cyanobactéries en présence de pollution lumineuse. Certaines de ces mesures montrent un effet de la pollution lumineuse,. comme le rendement quantique de photosynthèse, la quantité de chlorophylle a et de protéines photosynthétiques par cellule, démontrant ainsi l'effet de la pollution lumineuse sur M. aeruginosa . D'autres mesures n'ont pas été affectées par la pollution lumineuse. Celles-ci comprennent la quantité de certaines protéines photosynthétiques, la mesure d'efficacité photosynthétique par 14 [degrés Celsius] et la microcystine intracellulaire. Une hypothèse permettant d'expliquer les résultats a été émise. En conclusion, l'étude a permis de montrer qu'un éclairage d'une intensité lumineuse semblable à ce qui est retrouvé dans nos villes peut causer des changements dans l'écophysiologie de Microcystis aeruginosa en laboratoire.”

SHORTCOMMUNICATION

Pollution lumineuse Où sont passées les étoiles?

Continuité

Numéro 103, hiver 2004-2005, p. 23-25

Matière lumière

Direction : Louise Mercier (directrice)

Rédaction : Louise Mercier (rédactrice en chef) et Réal D’Amours (rédacteur adjoint)

Éditeur : Éditions Continuité

ISSN : 0714-9476 (imprimé) 1923-2543 (numérique)

Article : Pollution lumineuseOù sont passées les étoiles?

Ingénieure stagiaire et chargée de projet à l’ASTROLab du Parc du Mont-Mégantic

Auteur : Chloé Legris

Titre : Pollution lumineuse : où sont passées les étoiles?

Revue : Continuité, Numéro 103, hiver 2004-2005, p. 23-25

15711ac.pdf


Light Pollution as a New Risk Factor for Human Breast and Prostate Cancers

SPRINGER : http://www.springer.com/biomed/cancer/book/978-94-007-6219-0?detailsPage=reviews

Haim, Abraham, Portnov, Boris A.

2013, VIII, 168 p. 26 illus., 16 illus. in color.

ISBN 978-94-007-6220-6

The proposed book is the first book to address the linkage between exposure to artificial light at night (LAN), suppression of pineal melatonin production and breast & prostate cancers (BC&PC) in humans It introduces and explains several modern state-of-the-art theories, linking light pollution with BC&PC, which incidence rates have greatly increased in recent years, especially in developed countries This book also illustrates research hypotheses about health effects of light pollution, mainly that of short wave length, by results of animal models and population-based studies

Humans are diurnal organisms whose biological clock and temporal organization depend on natural light/dark cycles. Changes in the photoperiod are a signal for seasonal acclimatization of physiological and immune systems as well as behavioral patterns. The invention of electrical light bulbs created more opportunities for work and leisure. However, exposure to artificial light at night (LAN) affects our biological clock, and suppresses pineal melatonin (MLT) production. Among its other properties, MLT is an antioncogenic agent, and therefore its suppression increases the risks of developing breast and prostate cancers (BC&PC). To the best of our knowledge, this book is the first to address the linkage between light pollution and BC&PC in humans. It explains several state-of-the-art theories, linking light pollution with BC&PC. It also illustrates research hypotheses about health effects of light pollution using the results of animal models and population-based studies.

Content Level » Research

Keywords »Chronobiology - Hormone-dependent cancers - Light pollution - Melatonin - Prevention

Related subjects »Biomedical Sciences - Cancer Research - Environmental Health & Public Health

This novel, important, clearly written book brings together several familiar subjects whose connections had not been appreciated. We are grateful for widespread electric lighting (a relatively new phenomenon in human history), and we fear widespread breast cancer and prostate cancer. Many of us have also heard of biological clocks and the hormone melatonin. The authors assemble evidence that the blessings of electric lighting are a risk factor for the curses of breast cancer and prostate cancer, mediated by effects on our biological clocks and our melatonin production. Hence this book will interest not only scholars but also the broad public.

Jared Diamond Professor of Physiology, Environmental Health Sciences, and Geography at the University of California, Los Angeles


Light pollution : the global view : proceedings of the International Conference on Light Pollution, La Serena, Chile, held 5-7 March 2002

Title Light pollution : the global view : proceedings of the International Conference on Light Pollution, La Serena, Chile, held 5-7 March 2002 / edited by Hugo E. Schwarz.

Creator International Conference on Light Pollution (2002 : La Serena, Chile)

Other Creators Schwarz, H. E.

Published Dordrecht ; Boston ; London : Kluwer Academic Publishers, c2003.

Physical Description xviii, 303 p. : ill., maps, ports. ; 25 cm.

Series Astrophysics and space science library ; v. 284

Subjects Light pollution – Congresses. Radio astronomy – Congresses. Radio – Interference – Congresses.

Notes Includes bibliographical references and index.

Language English

ISBN 1402011741

http://www.springer.com/astronomy/astronomy,+observations+and+techniques/book/978-1-4020-1174-0

http://trove.nla.gov.au/work/22489765?q=+light+pollution&c=book&versionId=29094838


Fighting light pollution : smart lighting solutions for individuals and communities / the International Dark-Sky Association

Other Authors International Dark-Sky Association.

Edition 1st ed.

Published Mechanicsburg, Pa. : Stackpole Books, c2012.

Physical Description xi, 180 p. : col. ill. ; 21 cm.

Subjects Light pollution.

Exterior lighting.

Book Description Publication Date:April 4, 2012 The first practical guide to alleviating an increasingly prevalent environmental concern

How smart lighting can save energy costs and improve safety around the home, along the streets, and in public places–all while helping to preserve the night sky

Describes smart-lighting success stories and offers information on how to work with public officials to enact smart-lighting guidelines

Explains the negative effects of poor lighting and glare

Geared to home owners and renters, stargazers, nature-lovers, business owners, community leaders, and public officials–anyone with an interest in efficient and effective lighting

Contents Machine generated contents note: 1.What Is Light Pollution? 2.Disability Glare 3.Effects on Human Health 4.Effects on Wildlife Stories of Darkness 5.Homeowner's Guide to Landscape Lighting 6.Crime Prevention and Safety 7.Commercial, Industrial, and Street Lighting The IDA Fixture Seal of Approval Program 8.Light Source and Wavelength 9.Creating Public Policy One Advocate's Path Lights Out Toronto! 10.Night Sky Conservation 11.Creating an International Dark Sky Place.

Notes Includes index.

Language English

ISBN 9780811736374 (pbk.) 0811736377

http://www.stackpolebooks.com/productdetails.cfm?sku=3637


There Once Was a Sky Full of Stars

de Bob Crelin(Auteur), Amie Ziner(Illustrations)

Relié: 32 pages Editeur : Sky Publishing Corporation (1 mai 2007) Langue : Anglais ISBN-10: 1931559376

ISBN-13: 978-1931559379


Urban Lighting, Light Pollution and Society

by Josiane Meier(Editor), Ute Hasenöhrl(Editor), Katharina Krause(Editor), Merle Pottharst(Editor)

Paperback: 312 pages Publisher: Routledge; 1 edition (November 21, 2014) Language: English ISBN-10: 1138813974 ISBN-13: 978-1138813977

After decades “in the shadows”, urban lighting is re-emerging as a matter of public debate. Long-standing truths are increasingly questioned as a confluence of developments affects lighting itself and the way it is viewed. Light has become an integral element of place-making and energy-saving initiatives alike. Rapidly evolving lighting technologies are opening up new possibilities, but also posing new challenges to planners, and awareness is growing that artificial illumination is not purely benign but can actually constitute a form of pollution. As a result, public policy frameworks, incentives and initiatives are undergoing a phase of innovation and change that will affect how cities are lit for years to come.

The first comprehensive compilation of current scientific discussions on urban lighting and light pollution from a social science and humanities perspective, Urban Lighting, Light Pollution and Society contributes to an evolving international debate on an increasingly controversial topic. The contributions draw a rich panorama of the manifold discourses connected with artificial illumination in the past and present – from early attempts to promote new lighting technologies in the late 19th and early 20th centuries to current debates on restricting its excessive usage in public space and the protection of darkness. By bringing together a cross-section of current findings and debates on urban lighting and light pollution from a wide variety of disciplines, it reflects that artificial lighting is multifaceted in its qualities, utilisation and interpretation.

Including case studies from the United States, Europe, and the UK, Urban Lighting, Light Pollution and Society is one of the first to take a serious assessment of light, pollution, and places and is a valuable resource for planners, policy makers and students in related subjects.


The End of Night: Searching for Natural Darkness in an Age of Artificial Light

Paperback: 352 pages Publisher: Back Bay Books; Reprint edition (July 22, 2014) Language: English ISBN-10: 0316182915 ISBN-13: 978-0316182911

In this artful blend of environmental and cultural history, Bogard manages to make a book about light pollution pure reading ­pleasure. As he travels the world looking for dark spaces that best reveal the night skies, Bogard considers our affinity for artificial light, the false sense of security it provides, and its implications. He studies the skies of Las Vegas and Paris, Walden Pond and Mantua, Italy. He walks with lighting designers, naturalists, and astronomers while pondering the best way to embrace the night. Authors such as Thoreau and Henry Beston serve as hallmarks, while the thoughtfulness with which Bogard considers such broadly diverse issues as the impact of working the night shift and the persecution of bats, quintessential creatures of the night, is inspiring. Bogard urges readers to weigh the ramifications of light pollution and our failure to address them, illustrating his arguments with photographs that prove his point (most staggeringly, a satellite shot of Europe’s light pollution). Smart, surprising, and thoroughly enjoyable. –Colleen Mondor –This text refers to the Hardcover edition.


Protection du ciel étoilé et développement durable des territoires pyrénéens

BOURGEOIS Nicolas

Doctorant Géographie

Adresse : Institut de Recherche sur les Sociétés et l'Aménagement Avenue du Doyen Poplawski 64000 Pau

Téléphone : 07 86 85 92 79

Mail : bourgeois-nicolas1@hotmail.fr

Web : http://set.univ-pau.fr

Titre de la thèse

Protection du ciel étoilé et développement durable des territoires pyrénéens.

Directeur de thèse

POINSOT Y. CHARLIER B. MATTHIAS P.

Domaine de la thèse

Géographie

Résumé

Ce travail de thèse en Géographie s'effectue dans le cadre d'une Convention Industrielle de Formation par la Recherche et s'inscrit ainsi dans une logique de recherche et développement. Il est soutenu par une collaboration scientifique entre les laboratoires SET UMR CNRS 5603, l'IRAP UMR CNRS 5277 et la Régie du Pic du Midi (EPIC chargée du développement touristique de la plateforme du Pic du Midi de Bigorre).

http://web.univ-pau.fr/RECHERCHE/SET/INTRANET/fiche_identite.php?user=bourgeois


Comment prendre en compte la pollution lumineuse dans l'identification des continuités écologiques ?

Sous-titre

Application au territoire du Parc naturel régional des Causses du Quercy

Auteur : Granier H.

Collection : Parc naturel régional des Causses du Quercy

Date d'édition : sep 2012

Notes M2 Professionnel Espace et Milieux 2011-2012 de l'Université Paris Diderot. Maître de stage : Kühnel A., Tuteur scientifique : Vampouille M.

Cette étude s'inscrit dans une démarche d'identification de la Trame verte et bleue. Elle identifie les éléments nécessaires à une intégration du phénomène de pollution lumineuse dans l'identification des continuités écologiques du territoire. Il s'agit donc de considérer la pollution lumineuse (c'est-à-dire les zones éclairées de nuit par la lumière artificielle) comme agent fragmentant la “trame nocturne” et entravant le déplacement et l'accomplissement des différents éléments du cycle de vie des espèces ayant la nuit pour habitat et ressource.

http://doc-nievre-itis1.antisearch.net/142533/M/MemoireFinal.TVBPollLum.HGranier.2012_DIFF.pdf

http://www.trameverteetbleue.fr/documentation/references-bibliographiques/comment-prendre-compte-pollution-lumineuse-dans


Penser la ville par la lumière

Penser la ville par la lumière Broché – 12 mai 2003

Noire et inquiétante était la ville, la nuit. L'éclairage, les illuminations et les enseignes la transfigurent, et voilà la ville contemporaine prête à s'animer, se parer et travailler vingt-quatre heures sur vingt-quatre. La lumière s'impose comme une composante nouvelle et inattendue de la fabrique de la ville, grâce à des artistes tels que Laurent Fachard, Yann Kersalé, Mark Major, Roger Narboni, et bien d'autres. Jouant sur les perceptions sensorielles et sur la virtualité, il lui revient non seulement d'embellir et de rassurer mais aussi de révéler des sites, marquer des repères, relier des fragments dispersés. La capacité de la lumière à transformer lieux et atmosphères comporte aussi des revers, risques d'une théâtralisation de la ville, d'une banalisation. Pourtant, par sa plasticité, sa capacité à encourager et préfigurer des usages futurs, elle suggère une ville autre différent, contribue à créer un espace-temps différent. Deuxième ouvrage d'une trilogie. Penser la ville par la lumière fait suite à celui consacré au paysage et précède celui dédié à l'art contemporain ; ensemble ils témoignent du renouvellement des approches en matière de projet urbain, voire territorial.

Broché: 114 pages Editeur : Editions de La Villette (12 mai 2003) Collection : Projet urbain Langue : Français ISBN-10: 2903539766 ISBN-13: 978-2903539764 Ariella Masboungi (Auteur), Frédérique de Gravelaine (Auteur)


Éclairer la ville autrement: innovations et expérimentations en éclairage public

Sous la direction de Jean-Michel Deleuil

PPUR - Collection : METIS Lyon Tech - 13/10/2009

Depuis vingt ans la demande en lumière évolue et l'éclairage cristallise des enjeux multiples, pas toujours conciliables: assurer la sécurité, répondre aux besoins des usagers, mettre en valeur le patrimoine, participer aux marketings publics et privés, améliorer le confort des espaces publics centraux et périphériques, accompagner les événements culturels et les festivités locales, identifier les villes et les quartiers, respecter les critères du développement durable, préserver le ciel nocturne, maîtriser les coûts des dispositifs, réduire les consommations énergétiques. Simultanément, les matériels, les méthodes et les acteurs de l'éclairage n'ont cessé de se diversifier, élargissant toujours plus le champ des possibles. Dans ce contexte, les expérimentations se développent, les questionnements techniques et politiques évoluent, des formations émergent. Cet ouvrage propose de visiter, sans souci d'exhaustivité, les principales démarches, réflexions et expériences récentes en matière d'éclairage public, en France et à l'étranger, d'une part pour en diffuser les résultats et enseignements, d'autre part pour observer comment leur mise en perspective dessine les lignes fortes des évolutions techniques et professionnelles qui sont à l'oeuvre ou comment se traduit la mutation de l'éclairage, des traditionnelles logiques fonctionnelles, vers des approches diversifiées et qualitatives de la lumière urbaine.


Pollution lumineuse: zoom sur les travaux de thèse d’Aurélie Lacoeuilhe

La lumière artificielle est suspectée d’interférer avec les facteurs qui contrôlent l’activité de chasse. D’une part, elle peut influencer la phénologie des proies des chiroptères (Rydell et al. 1996; Gaisler et al. 1998; Dietz et al. 2009). D’autre part, elle peut influencer le comportement de chasse des chiroptères. Il a ainsi déjà été noté par exemple que le moment de la sortie du gîte pouvait être affecté par la lumière (Jones & Rydell 1994; Downs et al. 2003). Nous avons donc analysé l’activité des chiroptères au cours de la première moitié de la nuit (période de plus forte activité). Nous faisons l’hypothèse qu’en fonction de leur sensibilité à la lumière artificielle, les espèces puissent avoir des patterns d’activités différentes. L’effet de l’intensité lumineuse a été testé pour plusieurs espèces que nous avons détectées sur un site en zone Natura 2000 dans l’estuaire de la Loire. En bordure de cette zone Natura 2000 est présente une centrale de production électrique (thermique) et des villages, tous deux responsables d’une « pollution lumineuse » diffuse. Nous avons donc étudié l’impact de relativement faibles intensités d’éclairage (plus de trois quart des relevés ont été réalisé dans des environnement dont l’intensité ne dépasse pas les 5 lux) sur l’activité de chasse de plusieurs espèces en zone semi-naturelle (pâturage avec fort maillage de haie).

http://chiroptera.fr/communaute/chiroblog/?p=2167

Ces résultats sont publiés dans la revue PlosOne : Lacoeuilhe A., Machon N., Julien J.F., Le Bocq A., Kerbiriou C. The influence of low intensities of light pollution on bat communities in a semi-natural context. PlosOne 9(10): e103042. doi:10.1371/journal.pone.0103042

http://www.plosone.org/article/info%3Adoi%2F10.1371%2Fjournal.pone.0103042


La réserve internationale de ciel étoilé du mont Mégantic : les multiples retombées de la préservation d’un environnement nocturne

Chloé Legris Volume 133, numéro 3 – Numéro spécial Colloque sur la recherche scientifique dans le réseau québécois des parcs nationaux (Sépaq) La connaissance au service de la conservation Page 96-101

natcan_133_3_p_96-101.pdf


Mémoire sur la pollution lumineuse et la sauvegarde de la recherche astronomique au Québec

déposé dans le cadre de la consultation publique sur le Plan sur le développement durable, remis au Ministère de l'environnement du Québec / déposé par l'ASTROLab du Mont-Mégantic ; réalisé par Chloé Legris ÉDITEUR: Notre-Dame-des-Bois, Québec : ASTROLab du Mont-Mégantic, [2005].

L’ASTROLab a mis sur pied le projet de lutte contre la pollution lumineuse dans la région du mont Mégantic dans le but premier d’assurer la pérennité des activités de recherche, d’éducation et de tourisme en astronomie. Puisque la Fédération des Astronomes Amateurs du Québec (FAAQ) présente également un mémoire sur la pollution lumineuse, le présent mémoire sera advantage centré sur l’impact de la problématique sur la recherche astronomique au mont Mégantic et non sur l’ensemble des enjeux et des conséquences qui découlent de la pollution lumineuse. Toutefois, il est primordial de souligner que l’intérêt grandissant face à cette problématique au Québec est issu du projet mené par l’ASTROLab et que l’expertise qui y est développée s’avère incontournable pour favoriser l’émergence d’actions dans un contexte plus large.

42-astrolab.pdf


Analyse de l’effet de la gestion de l’éclairage public sur l’activité des Chiroptères dans le Parc naturel régional du Gâtinais français

Rapport de stage 2ème année – M2IEGB 1er mars – 30 aout 2014 VERNET Arthur

Introduction 1. Contexte de l’étude : Les causes principales de l’érosion de la biodiversité telles que la fragmentation, la surexploitation, les invasions biologiques et les extinctions en chaînes commencent à être bien connues, (Turner 1996; Brooks et al. 2002; Fahrig 2003). Les activités anthropiques sont les principales responsables de cette érosion. Face à ces pressions sur les écosystèmes, il a été nécessaire de mettre en place des mesures de protection pour les espèces (loi de protection de la nature de 1976) et les espaces naturels (Parc national, Parc régional, Réserves, etc.). Le cas des parcs naturels régionaux est intéressant car il concilie à la fois protection de la biodiversité et développement humain en misant sur la sensibilisation et la responsabilisation des acteurs face au développement durable. En région Ile de France, le cas du Parc naturel régional du Gâtinais français (PNRG) est assez particulier car il est situé dans un contexte de fortes tensions pour l’usage des sols (urbanisation, agriculture, espaces naturels). Situé à proximité de la mégalopole parisienne, le PNRG essaye de faire coexister durablement tous ces usages et notamment de prendre en compte la biodiversité dans l’aménagement de son territoire. Pour cela, il a mis en place depuis 2011 la trame verte et bleue (TVB) qui consiste à restaurer et préserver les continuités écologiques. Cependant, l’éclairage n’est pas pris en compte dans l’élaboration des TVB, hors de nombreuses espèces ont besoin de l’obscurité pour se déplacer. Une trame noire doit donc être associée à la TVB. Le PNRG souhaite donc la mettre en place. De plus dans le cadre de l’article R. 583-4 du code de l’environnement du 12 juillet 2011, les espaces naturels dont les Parcs naturels régionaux, sont cités comme espaces sensibles aux installations lumineuses. La lumière artificielle semble en effet avoir un impact sur la biodiversité et l’éclairage public a augmenté de plus de 3% ces 15 dernières années en France (Holker et al. 2010) (Figure 1). Le PNRG sensibilise par ailleurs les communes à limiter leur éclairage public et à pratiquer l’extinction au cours de la nuit dans un contexte d’économie d’énergie et du plan climat du PNRG. Il souhaite par conséquent savoir si cette mesure peut avoir des impacts sur la biodiversité et notamment sur les Chiroptères. Le PNRG étudie depuis 2007 les chauves-souris avec le protocole Vigie Chiro du Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN). Il possède donc un jeu de données important et intéressant à mettre en relation avec les données d’éclairage public. C’est dans ce contexte que je réalise mon stage : « Analyse de l’effet de la gestion de l’éclairage public sur l’activité des Chiroptères dans le Parc naturel régional du Gâtinais.

vernet_2014_analyse_de_l_effet_de_la_gestion_de_l_eclairage_public_sur_l_activite_des_chiropteres_dans_le_parc_naturel_regional_du_gatinais_francais.pdf


Urban astronomy : stargazing from towns & suburbs

Author: Robin Scagell

Publisher: Richmond Hill, Ontario : Firefly Books Ltd., 2014. ©2014

The ideal introduction to astronomy in the city.

These days, skywatchers do not have to live close to a city or town center to suffer from the effects of light pollution. According to the National Park Service, city lights as far as 200 miles away diminish views of night skies. So even in a remote field, the sky above may be part of the “sky glow” of the surrounding city or town. Weather might be an issue too, as it is for all skywatchers. Nevertheless, there are many celestial delights to be seen.

Urban Astronomy shows that nighttime lighting and the resultant brightening of the sky can be combatted and demonstrates how to make the best of poor conditions. Although the unaided eye may be able to pick out only a few hundred stars, binoculars or a small telescope will reveal many times that number.

A little optical aid can also give you good views of every type of major astronomical object, including star clusters, nebulae and galaxies. For example, there are special filters that let through the light from distant nebulae while blocking out wavelengths infested by unwanted stray light from streetlights. Modern CCDs allow modest amateur telescopes to penetrate the urban sky glow and reveal sights that would have taxed larger instruments 30 years ago.

The book also covers: • How weather and pollution affect observing • Specific tips to combat urban streetlighting • The best objects to observe from cities and towns • Deep-sky objects visible from urban locations in both the northern and southern hemispheres • The range of telescopes and accessories for light-polluted skies • CCDs and the rebirth of astronomy from cities and towns • How to find dark skies.

The book's nine chapters cover the basics of successful urban viewing, its “enemies” – weather and streetlights – and explain how to choose viewing targets and arm yourself with the right “weapons and ammunition” to find them. The book also covers indoor astronomy.

Urban Astronomy is an ideal guide to skywatching while combating light pollution. It will show you how to get the most out of almost any sky.

Broché: 208 pages Editeur : Firefly Books (6 novembre 2014) Langue : Anglais ISBN-10: 1770853251 ISBN-13: 978-1770853256


TPE pollution lumineuse

Quand les Jeunes se penchent sur la pollution lumineuse…

Nathan François, Arthur Montazel, Bruno Zheng LYCEE JULES FERRY | ANNEE 2014-2015

tpe_mars2015.pdf


Thèse : Pollution lumineuse et biodiversité – quels leviers d’action pour limiter les impacts de l’éclairage public sur la faune nocturne ?

23 février 2015

Conditions de réalisation de la thèse :

La thèse débutera entre 1er octobre 2015 et le 30 novembre 2015. Sa durée est de 3 ans. La majorité du travail sera effectué au sein du CESCO (CERSP-MNHN), qui regroupe un grand nombre de chercheurs et d’étudiants travaillant sur différentes problématiques de conservation (http://www2.mnhn.fr/cersp/). Du temps sera également passé en entreprise au sein du Département Biodiversité de la société Airele, dont l’équipe d’écologues et de naturalistes constituera un appui technique aux travaux de recherche. Des déplacements sont à prévoir pour la collecte de données sur le terrain, potentiellement dans toute la France.

http://www.sfecologie.org/ecodiff/2015/02/23/these-pollution-lumineuse-et-biodiversite-quels-leviers-daction-pour-limiter-les-impacts-de-leclairage-public-sur-la-faune-nocturne/


Évaluation de la pollution lumineuse à Nice

Mini-mémoire de Recherché

Introduction Ce mini mémoire de recherche aura pour but de présenter un protocole sur l’évaluation de la pollution lumineuse dans un espace particulier, soit la commune Nice. La notion de pollution se définit par « l’impact négatif de la lumière artificielle sur l’environnement nocturne », soit l’ensemble des phénomènes générés par une certaine quantité de lumière reçu sur les éléments du vivant d’un milieu dépourvu de lumière naturelle (sources : Conférence sur les conséquences de la pollution lumineuse, F. Bailleul, ANPCEN). Entre le 13ème et le 17ème siècle, les différents monarques et chefs de sécurité des villes, ont mis en place une lutte contre l’insécurité des villes par la lumière artificielle nocturne. De par cette ancienneté dans la pratique, l’éclairage urbain est rentré dans les mœurs et les habitudes des populations des espaces urbanisés et est perçu telle une barrière contre l’insécurité dans la ville la nuit.

https://www.researchgate.net/publication/270886895_Mini-memoire_effectue_lors_de_ma_troisieme_annee_de_licence_en_geographie


Évaluation d'un modèle de luminance artificielle du ciel nocturne

Giguère, Jean-Denis

Memoire presente pour l'obtention du grade de Maitre es sciences geographiques (M.Sc.), cheminement Teledetection

Resume/Abstract Giguere, J-D. (2009). Evaluation d'un modele de luminance artificielle du ciel nocturne. Memoire de maitrise, Departement de geomatique appliquee, Universite de Sherbrooke, 63 p.

Resume Les modeles de simulation contribuent a la prise de decisions et au developpement des theories scientifiques. Devant leurs roles majeurs, tous sont en droit d'attendre une information pertinente et complete quant a la confiance qu'il est raisonnable de leur accorder. Afin d'y parvenir, on doit proceder a la validation et a la verification (V&V) de ces modeles. Le defi est particulierement considerable pour les sciences de la Terre puisqu'on y traite de systemes complexes et ouverts. L'etude d'un modele de luminance artificielle du ciel nocturne a permis d'etablir une strategie de V&V que l'on souhaite adaptee au contexte des simulations environnementales en general. Cette strategie inclut des actions de qualification (modelise-t-on le bon phenomene?), de verification (l'implemantation respecte-t-elle les specifications?) et de validation (le logiciel simule-t-il correctement le phenomene?). Les etapes de qualification et de verification ont permis de reconnaitre la pertinence des equations gouvernantes retenues et d'identifier des pistes d'amelioration de la maturite des processus logiciels utilises. La premiere phase de validation concerne le comportement de deux variables souvent identifies comme dominantes dans l'etude de la luminance artificielle du ciel nocturne, soient l'effet de la distance d'une source lumineuse et Tangle de visee. La comparaison des resultats empiriques et des simulations montrent des similitudes interessantes.

Mots-cles: pollution lumineuse, spectroradiometrie, validation, modelisation, physique atmospherique.

http://savoirs.usherbrooke.ca/bitstream/handle/11143/2643/MR70734.pdf?sequence=1&isAllowed=y

theses_livres_memoires_rapports_de_stage_colloques.txt · Dernière modification: 2016/06/09 09:03 par lemstephane