Ce site héberge une bibliothèque virtuelle de documents relatif à la pollution lumineuse et les sujets connexes.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


securiteroute_eu

Différences

Cette page vous affiche les différences entre la révision choisie et la version actuelle de la page.

Lien vers cette vue comparative

securiteroute_eu [2014/07/02 22:07]
admin
securiteroute_eu [2014/12/12 12:14] (Version actuelle)
lemstephane
Ligne 119: Ligne 119:
 </​script>​ </​script>​
 </​HTML>​ </​HTML>​
 +
 +----
 +
 +==== Eclairage des routes et sécurité routière ====
 +
 +Auteurs:
 +Ce rapport a été rédigé par le groupe technique « Sécurité Routière ».
 +Chef de fil : Günter Breyer
 +
 +Conclusions générales
 +Dans les agglomérations urbaines, il y a accord entre les Etats Membres d’adopter des politiques communes en matière d’éclairage des routes. Dans les agglomérations urbaines les routes sont généralement éclairées. Récemment il a semblé que « la lumière blanche » soit meilleure pour la sécurité routière et pour la prévention d’actes criminels que les lumières à sodium traditionnelles.
 +Il y a également une avancée vers les lumières urbaines LED. Elles peuvent économiser beaucoup d’argent, elles sont excellentes quant à l’empreinte carbone d’un pays, sans même mentionner la réduction de l’éblouissement nocturne.
 +Un article aux Pays-Bas est paru sur l’éclairage public dynamique visant à réduire la lumière à 20% du niveau habituel d’éclairage en dehors des périodes de pointe. Une étude auprès des usagers a démontré que le concept d’éclairage dynamique des autoroutes était largement soutenu. Des études pilotes effectuées dans le sud de Dublin en Irlande ont montré que des économies d’énergies appréciables (jusqu’à 10%) peuvent être accomplies en diminuant l’éclairage public dans les zones urbaines en dehors des heures de pointe.
 +Il y a également d’intéressants travaux comprenant des alternatives telles que les clous « oeil de chat » à énergie solaire. Ces clous peuvent également être installés aux approches de ronds points, de barrières latérales, de cônes de circulation,​ de panneaux de signalisations,​ ainsi que partout où une signalisation d’avertissement avancée est nécessaire,​ telle qu’à l’approche de refuges, de travaux routiers, etc. Le système s’enclenche automatiquement au crépuscule et s’éteint à l’aube.
 +A l’exception des autoroutes et des routes à quatre voies, il n’y a généralement aucun système d’éclairage des routes (SER) dans les zones rurales, excepté aux carrefours régulées par signalisation,​ aux ronds-points et aux carrefours avec une histoire spécifique de collisions nocturnes. Quelques pays éclairent des carrefours ruraux majeurs quand les flux du trafic principal et secondaire dépassent certaines valeurs.
 +Le Royaume-Uni a récemment changé ses normes concernant l’éclairage routier des autoroutes rurales et des routes à quatre voies. Ce changement de la norme semble être fondé sur l’analyse récente d’accidents nocturnes sur les routes stratégiques éclairées et non éclairées. Elle a montré que la réduction des accidents escomptée au préalable par l’éclairage ne s’est pas réalisée dans la pratique sur les sections entre les carrefours. Le Royaume-Uni en a conclut que le bénéfice de sécurité dû à l’éclairage était une réduction des d’accidents inférieure à 10%, au lieu des 30% escomptés au préalable. De plus amples détails sur cette étude sont inclus dans le chapitre 3 et dans l’annexe 2.
 +Pour les détails sur les normes / les directives des différents pays voir l’annexe 1. L’annexe 2 est un résumé de la dernière norme britannique TD 49/07 sur “L’évaluation de l’éclairage du réseau routier”. L’annexe 3 contient des informations sur les normes Européennes EN 13201- 2 -2003 Norme sur l’éclairage routier. L’annexe 4 comprend le tableur résumant les commentaires des Etats Membres de la CEDR actualisé depuis mars 2008.
 +Généralement,​ les raisons qui semblent conduire à ce changement de politique sont :
 +• Le coût bénéfice/​évaluation économique incluant les coûts d’entretien et d’exploitation,​
 +• Les questions environnementales telles que la pollution lumineuse, l’intrusion de lumières, l’influence sur le cycle de vie et le comportement des animaux, ainsi que les économies d’énergies.
 +• Les questions de sécurité routière concernant la transition des endroits claires aux endroits sombres (adaptation à l’obscurité),​
 +• Bords de chaussées sécurisés – où moins de système d’éclairage des routes signifie moins d’objets dans les zones claires à être heurtés par des usagers.
 +• Les questions de santé et de sécurité lors d’activités d’entretien.
 +
 +{{:​f_eclairage_des_routes.pdf|}}
 +
securiteroute_eu.txt · Dernière modification: 2014/12/12 12:14 par lemstephane