Ce site héberge une bibliothèque virtuelle de documents relatif à la pollution lumineuse et les sujets connexes.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


securite_routiere

Sécurite routière

Rapport mondial sur prévention traumatismes dus aux accidents circulation - 2004 - 53pg


Un réseau routier conçu pour une utilisation sûre et durable Il est possible, dans une large mesure, de prévenir les accidents de la circulation qui font des morts et des blessés graves, puisque le risque d’être blessé dans un accident est largement prévisible et qu’il existe de nombreuses contre-mesures dont l’effi cacité est prouvée. Il faut considérer les accidents de la route et les traumatismes qui en résultent comme un problème de santé publique évitable qui, à l’instar des cardiopathies, du cancer et des accidents cérébrovasculaires, répond bien à des interventions ciblées (1). Proposer des moyens de déplacement sûrs, durables et abordables est un des objectifs clés de la planifi cation et de la conception des réseaux routiers. Pour parvenir à ce résultat, il faut une ferme volonté politique et une approche intégrée qui suppose l’étroite collaboration de nombreux secteurs, le secteur de la santé jouant en l’occurrence un rôle actif et entier. Dans ce type d’approche systémique, il est possible de s’attaquer en même temps à d’autres problèmes importants liés à la circulation routière, comme la congestion routière, les émissions de bruit, la pollution atmosphérique et le manque d’exercice physique (2). Des progrès sont relevés dans bien des endroits du monde où des plans stratégiques multisectoriels entraînent des améliorations graduelles dans la réduction du nombre de morts et de blessés sur les routes (3, 4). Ces stratégies concernent les trois éléments clés du réseau routier, à savoir les véhicules, les usagers de la route et l’infrastructure routière. Les mesures techniques relatives aux véhicules et aux routes doivent tenir compte des besoins en matière de sécurité et des limites physiques des usagers de la route. La technologie appliquée aux véhicules doit prendre en considération l’équipement aux abords des routes. Les mesures concernant l’infrastructure routière doivent être compatibles avec les caractéristiques des véhicules. Aux mesures visant les véhicules devrait s’ajouter un comportement approprié de la part des usagers de la route, comme le port de la ceinture de sécurité. Dans toutes ces stratégies, la gestion de la vitesse est un facteur essentiel. Le présent chapitre donne un aperçu de tout l’éventail d’interventions possibles pour renforcer la sécurité routière et examine ce que l’on sait de leur aspect pratique, de leur effi cacité, de leur coût et de leur acceptabilité aux yeux du public. Il se peut évidemment que des interventions éprouvées dans un contexte ne soient pas faciles à transférer ailleurs et qu’elles nécessitent une évaluation et une adaptation soigneuses. En l’absence complète d’interventions effi caces, des études scientifi ques sont nécessaires pour élaborer et essayer de nouvelles mesures.
rapport_mondial_sur_prevention_traumatismes_dus_aux_accidents_circulation_-_2004_-_53pg.pdf


Eclairage et sécurité routière

1 - Statistique au Royaume-Uni sur l’efficacité de l’éclairage des ronds-points 2 - Efficacité de l’éclairage des autoroutes en Belgique 3 - Eclairage public et sécurité routière à la Ville de Paris 4 - Prise en compte de la pollution lumineuse à la Ville de Paris 5 - Pollution lumineuse des matériels d’éclairage 6 - Le coût de l’éclairage public pour la collectivité 7 - Le matériel d’éclairage réformé comme déchets électroniques 8 - Intérêt de la signalisation réfléchissante

Efficacité de l’éclairage des autoroutes en Belgique

Le Ministère de l’Equipement et des Transports (MET), en Belgique a réalisé en 2001 un rapport concernant le lien entre infrastructures et accidents. Yvon Loyaerts, inspecteur général des Ponts et Chaussées en région Wallonne, commente les statistiques concernant l’éclairage public. « Le rapport révèle une conclusion étonnante : l'éclairage le long des autoroutes n'apporte pas un plus en matière de sécurité routière. Certes, il accroît la visibilité du conducteur, mais celui-ci se sent plus en sécurité et appuie sur l'accélérateur. De plus, les poteaux d'éclairage représentent des obstacles rigides. Soulignons que cet éclairage ronge une bonne partie du budget d'entretien des routes: quelque 25 millions d'euros par an ! L'idéal serait de privilégier un éclairage plus intelligent, placé là où c'est nécessaire. Citons encore le chiffre de 35 morts par an sur les poteaux d'éclairage en Belgique…».

autoecole.pdf

securite_routiere.txt · Dernière modification: 2014/06/24 10:42 par lemstephane