Ce site héberge une bibliothèque virtuelle de documents relatif à la pollution lumineuse et les sujets connexes.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


securite_cn

Sécurite, criminalité...

Canada :

Erudit : L’analyse stratégique et quelques développements récents en criminologie


Strategic analysis views crime as a confrontation and as a mean to an end. It is characterised by : 1) it concentrates on crime; 2) it takes cognizance of the circumstances under which the crime is committed; 3) it presents the crime as a decision influenced by its anticipated results. Felson's routine activity approach, which is similar to strategic analysis, is presented in this article. Other recent developments in criminology have made it possible to present several assertions with a view to explaining certain aspects of theft, in particular, the choice of target. These assertions are : 1) thefts vary according to the opportunities offered potential thieves; 2) opportunity is defined as the contact between a potential criminal and a suitable target; 3) the number of contacts between potential criminals and suitable targets varies directly with the number of targets and their accessibility; 4) the suitability of targets varies in direct proportion to their value and vulnerability. It varies in inverse proportion to their inertia. INTRODUCTION Dans son sens restreint, la stratégie désigne la conduite des opérations militaires; dans son sens général, elle est l'«art de coordonner des actions et de manoeuvrer pour atteindre un but» (Larousse). L'analyse stratégique en criminologie emprunte à ces deux sens. L'idée de conflit y est : le délit est vu comme l'élément central d'un affrontement entre le délinquant et sa victime; entre le délinquant et les forces de l'ordre. Plus important encore, elle évoque aussi l'idée d'une action en vue d'une fin : le crime apparaît comme un moyen utilisé par le délinquant pour réaliser ses fins. Si on est fondé de considérer le délit comme un moyen en vue d'une fin, les caractéristiques de la cible visée par le délinquant devraient l'influencer. C'est effectivement ce que tendent à démontrer une série de travaux récents en criminologie.
can_-_maurixe_cusson_-_criminologie_-_21pg.pdf

==== CIPC La gestion des espaces urbains : éléments clés pour une approche intégrée de la sécurité des collectivités ====
La sécurisation des espaces publics, à des fins de réduction de la peur du crime, constitue une priorité croissante pour plusieurs métropoles dans le monde. Si ces espaces servent aux activités commerciales, culturelles et sociales, ils peuvent également être le lieu d’activités criminelles et délinquantes. Qu’ils soient réels ou imaginaires, les problèmes liés à la sécurité sont susceptibles d’accroître les craintes des utilisateurs des espaces publics, entraînant ainsi des coûts économiques, humains et sociaux. Cette étude est fondée sur une définition générale des espaces publics, laquelle englobe divers lieux comme les rues, parcs, jardins et promenades du domaine public et dont l’accès est ouvert. Elle inclut également les lieux publics dont l’accès est soumis à certaines conditions comme par exemple les plages et les terrains de sport. La définition s’étend aussi aux espaces publics ou privés : centres d’achat, stations de métro et espaces extérieurs tels que les logements sociaux dont le terrain est accessible au public et les espaces extérieurs privés dont l’accès est réservé aux membres (terrains de golf et aires de loisirs notamment) (White, 1996, p.46). Chaque type d’espace attire certaines formes de criminalité et de comportement antisocial. Par exemple, le transport en public peut être un lieu propice aux pickpockets, au trafic de drogue, aux vols et aux voies de fait. Les espaces entre les immeubles donnent parfois lieu à des actes de vandalisme ou de nuisance.
cipc_-_gestion_espaces_urbains_-_57pg.pdf

CIPC La prévention des cambriolages résidentiels : Rapport Final


La prévention des cambriolages résidentiels : quelques enseignements tirés d’une approche comparée. Synthèse Si de multiples actions de prévention des cambriolages dans les résidences ont été entreprises dans de nombreux pays et villes à travers le monde, seul un petit nombre a fait l’objet d’études d’évaluation suffisamment précises pour en décrire la démarche et les résultats. C’est pourquoi cette étude a retenu un nombre restreint d’exemples de pratiques. Six projets locaux conduits au Royaume-Uni, en Australie, en Nouvelle-Zélande et au Québec (Canada) y sont examinés. Les politiques menées par d’autres pays, dont la Belgique, la Finlande ou la France ont également alimenté cette étude.
cipc_-_prevention_cambriolages_-_72pg.pdf

securite_cn.txt · Dernière modification: 2014/06/23 20:24 par admin