Ce site héberge une bibliothèque virtuelle de documents relatif à la pollution lumineuse et les sujets connexes.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


securite_be

Sécurite, criminalité...

Belgique :

ASCEN_Brochure_EP_et_criminalite_2014.01.23_4pg


Quand on parle de pollution lumineuse, il existe un large consensus pour admettre qu’il existe de nombreux problèmes au niveau de la perte de vision du ciel nocturne, des impacts sur l’environnement ou du gaspillage énergétique engendré par les mauvais éclairages. Cependant des objections existent : beaucoup de personnes pensent que les éclairages apportent un plus au niveau de la lutte contre la criminalité. Mais qu’en est-il réellement ? Sur-éclairer estil un moyen dissuasif et efficace pour se protéger ou protéger ses biens. L’éclairage nocturne apporte-t-il une véritable sécurité ou ne s’agit-il que d’un « sentiment de sécurité » ? Nous allons voir que les lumières nocturnes renforcent cette impression, ce sentiment de sécurité, mais vont rarement au-delà.
ascen_brochure_ep_et_criminalite_2014.01.23_4pg.pdf

MONITEUR DE SECURITE 2004 - Analyse de l’enquête fédérale


Le présent rapport a pour objet de restituer les principaux résultats de l’enquête fédérale de population Moniteur de sécurité réalisée au cours du dernier semestre de l’année 2004. Le Moniteur de Sécurité est une enquête réalisée auprès de la population à la demande du Ministre de l’Intérieur. Cette enquête a été lancée et suivie par la Direction de la Banque de données nationale au sein de la Direction Générale de l’Appui Opérationnel de la Police fédérale. Il s’agit de la cinquième passation de l’enquête au niveau fédéral. Dès lors, les résultats sont dans l’ensemble comparables dans le temps. Néanmoins, certains résultats ne le sont pas, suite à des modifications apportées aux questionnaires d’enquête 2000 et 2002 (cf. Manuel d’instruction). Le Moniteur de sécurité a également été réalisé au niveau local (dans des communes/zones de police). En 2004, un moniteur local a été organisé plus particulièrement dans les entités suivantes : 73 communes à contrat de sécurité et de prévention et, lorsque la commune fait partie d’une zone de police pluricommunale, quelques enquêtes supplémentaires, proportionnelles à la population, ont été organisées dans les autres entités de cette zone. D’autres communes ou zones de police qui souhaitaient bénéficier d'une enquête locale du Moniteur de sécurité ont rejoint l'initiative moyennant financement sur fonds propres, au travers d’une adhésion locale.
be_-_moniteur_securite_belgique_2004_-_44pg.pdf

Police fédérale : PLUS DE CAMBRIOLAGES L’APRÈS-MIDI QUE LA NUIT


BRUXELLES, 17/11/2006. – La Police Fédérale a constaté en 2005 quelques changements par rapport au phénomène des cambriolages. Une analyse menée sur le moment où sont commis les cambriolages établit que les mois d’hiver, comme toujours, sont les plus sensibles. En revanche, les voleurs semblent plus actifs l’après-midi et en soirée. En 2003, la plupart des cambriolages ont été commis entre 3 et 5 heures du matin. De l’analyse la plus récente relative aux cambriolages, il paraît dans tous les cas que l’approche policière des trois dernières années a eu de l’effet. Mais pas question de s’endormir sur ses lauriers : les services de police veulent, en collaboration avec les autorités administratives et judiciaires, continuer à améliorer et affiner les procédures existantes. Par exemple : sur base de l’analyse mentionnée ci-dessus, il sera demandé aux directeurs-coordinateur de la police administrative, en concertation avec la Police Locale, de réorienter les Full Integrated Police Actions (FIPA). Les FIPA étaient jusqu’à présent essentiellement organisées la nuit. D’après une analyse conduite sur les bandes itinérantes, qui sont responsables d’une grande partie des cambriolages, il apparaît que ces bandes sont constituées, contrairement à avant, d’un petit nombre de personnes. Les groupes d’auteurs comptent 2 à 3 membres qui sont déjà arrêtés après avoir commis quelques faits. Auparavant, les bandes comptaient 20 à 30 membres et commettaient 150 à 200 faits avant d’être interpellés
be_-_police_federale_-_cambriolages_apres-midi_17.11.06_-_2pg.pdf

Police fédérale : Vols dans les habitations : chiffres 2006 et conseils


BRUXELLES, 26/10/2007. – En 2006, 57.246 cambriolages ont été enregistrés en Belgique . C’est 13% de plus par rapport à 2005 (50.334). Ces cambriolages sont essentiellement commis durant les mois d’hiver et dans l’après-midi. Dans les grandes villes, ce sont les appartements qui sont de plus en plus visés. Les autorités et les services de police jouent un rôle important, avec les partenaires pertinents public-privé, au niveau de la prévention du cambriolage. Pour améliorer la lutte contre ce phénomène, la coopération de la population est aussi indispensable. Les mois d’hiver étant les mois de l’année où le nombre de vols avec effraction est le plus important, le passage à l’heure d’hiver ce week-end est l’occasion de présenter quelques chiffres et, surtout, de rappeler quelques conseils de prévention.
be_-_police_federale_-_vols_dans_les_habitations_-_chiffres_2006_-_5pg.pdf

StopVol : Infos : Statistiques criminalité 2000, 2001 et 2002 en Belgique


Statistiques 2000-2005 sur les vols complets et tentatives.
be_-_stopvol.be_stat_criminalite_2000-2002_belgique_-_2pg.pdf

Winterthur : CAMBRIOLAGES – LES CHIFFRES WINTERTHUR 2006


50% des cambriolages peuvent être facilement évités La majorité des cambriolages se produisent pendant la journée, par la porte d'entrée Bruxelles, 27 juin 2006 – Une étude réalisée par la compagnie d'assurances Winterthur révèle que la moitié des cambriolages pourraient être facilement évités. La plupart des gens pensent qu'une telle mésaventure ne leur arrivera jamais et, en conséquence, ne s'informent pas suffisamment et ne prennent aucune mesure de prévention. Ils ont manifestement tort, car on recense en Belgique un cambriolage toutes les neuf minutes. Winterthur a calculé que les trois quarts des bâtiments (privés et professionnels) présentent des lacunes qui favorisent l'effraction ou le cambriolage. A l'approche de l'été, de nombreux Belges se préparent à partir en vacances et à laisser leur habitation pour quelques jours ou quelques semaines. Pour leur éviter les mauvaises surprises au retour des vacances, Winterthur vient de publier un dépliant contenant quantité de conseils pratiques ainsi que des checklists de moyens de protection à vérifier.
be_-_winterthur_communique_de_presse_cambriolages_2006.06.27_-_2pg.pdf

securite_be.txt · Dernière modification: 2014/06/23 20:24 par admin