Ce site héberge une bibliothèque virtuelle de documents relatif à la pollution lumineuse et les sujets connexes.

Outils pour utilisateurs

Outils du site


batraciens

Ceci est une ancienne révision du document !


Batraciens

Deslandres - Licorness - Impacts PL sur les batraciens anoures - 2007


Le CPCN (Centre de Protection du Ciel Nocturne) a été créé en janvier 1994. Il a été la cheville ouvrière des deux congrès de Rodez (1995 et 1998). Depuis 2005, il a changé de nom et s’appelle désormais « LICORNESS ». Présidé par Michel BONAVITACOLA l’association LICORNESS s’est spécialisée dans la conduite et la réalisation de projets de recherches et développements relatifs à la pollution lumineuse. L’objectif principal de l’association est de réaliser une surveillance permanente des principales sources lumineuses terrestres françaises et d’en évaluer les impacts en terme de la pollution lumineuse. Chaque source est répertoriée et calibrée régulièrement au travers d’un protocole de mesures validés. Parallèlement une banque de données des principales sources lumineuses françaises a été réalisée. Pour chaque source un code est élaboré (dit « code source »). Chaque source est caractérisée par : Son code source / Un nom / Sa position / La puissance lumineuse qu’elle émet vers le ciel / Des informations complémentaires. Actuellement cette banque comporte plus de 33000 sources dont la puissance lumineuse est estimée.

A l’époque où la maîtrise de l’énergie, des ressources et de la pollution est prépondérante dans nos vies et dans tous les médias, la question de la pollution lumineuse nocturne soulève de nombreuses interrogations. Les éclairages nocturnes, en plus d’une consommation excessive de l’énergie électrique et d’une dégradation évidente des paysages nocturnes (notamment au niveau de l’observation de la voûte céleste) provoquent une modification des espaces naturels. Pour déterminer et quantifier les impacts d’une telle pollution sur les zones humides, il a été effectué une étude d’impact de cette pollution sur trois espèces de batraciens anoures présents dans le Parc naturel régional du Marais Poitevin. Cette étude a nécessité la mise en place de protocoles reproductibles ne nécessitant que de matériels simples (pour une reproduction aisée des mesures) ainsi que des méthodes d’analyses novatrices. Il ressort de ces études que la pollution lumineuse a un impact évident sur les batraciens nocturnes étudiés. En effet, il a été démontré qu’à une certaine distance de la source lumineuse (ville ou groupe de ville), ce qui est représenté par une note sur l’échelle de Bortle (4 pour ces espèces), l’activité diminuait de manière significative laissant apparaître une cassure dite « cassure de BriF ».
deslandres_-_licorness_-_impacts_pl_sur_les_batraciens_anoures_-_2007_-_126pg.pdf

batraciens.1403208998.txt.gz · Dernière modification: 2014/06/19 22:16 par admin